Recette de l’Araignée de mer aux spaghettis

Ce plat, est une très ancienne recette des pêcheurs de Corse.

Autrefois la viande était un plat rare et coûteux pour les pêcheurs et les habitants des régions marines.

De là sont nées des recettes comme l’araignée aux spaghettis ou l’aziminu, préparées avec des sauces à la tomate qui pouvaient se « saucer » généreusement avec de belles tranches de pain, et se marier comme un ragoût de viande avec les pommes de terre ou les pâtes.

Aujourd’hui, un certain nombre de restaurants Corses proposent des pâtes à la langouste. C’est plus facile à manger… mais pas forcément plus savoureux, l’idéal étant de préparer la sauce avec des araignées et d’y ajouter en fin de parcours de la langouste pour qu’elle ne soit pas archi cuite.

C’est vraiment dé-li-cieux !

La recette :

Préparation 25 mn – Cuisson 60 mn

1 araignée de 1,2 Kg (environ) femelle de préférence (on reconnaît les femelles à leur queue large et concave, parfois avec des œufs en dessous)

500 g de spaghettis N° 7

500g de coulis de tomates fraiches

Vin blanc sec

2 oignons moyens

2 gousses d’ail

10 cl d’huile olive, sel, poivre, une pincée de sucre

Pour les âmes sensibles, mettre l’araignée un quart d’heure au congélateur pour l’endormir. La poser sur le dos, lever la queue qui couvre le ventre la couper au ras de la carapace, puis planter fermement, un gros couteau de cuisine à lame large  juste en-dessous des mandibules dans la partie dégagée de l’abdomen (partie blanche).  Opérer un va et vient rapide pour couper l’araignée en deux dans sa longueur d’un bord de la carapace à l’autre. Faire levier avec le couteau dans l’interstice entre le coffre et la carapace pour extraire les deux demi-araignées). Enlever les branchies des deux demi-araignées recoupées en deux. Mettre dans un bol le corail et les parties liquides. Conserver au frais.

Faire bien dorer l’oignon et l’ail hachés dans l’huile d’olive. Ajouter les quatre quarts d’araignée et faire revenir à feu vif pendant trois minutes en remuant pour ne pas laisser brûler l’ail et l’oignon. Ajouter du vin blanc et le coulis de tomates (vous pouvez ajouter plus de vin blanc ou de coulis de tomates selon votre goût), poivrer très généreusement, ajouter une pincée de sucre (pour enlever l’acidité de la tomate). À ébullition baisser le feu et laisser frémir pendant une heure à feu doux. Cette sauce peut être préparée à l’avance.

  • Faire bien dorer l’oignon et l’ail hachés dans l’huile d’olive.
  • Ajouter les quatre quarts d’araignée et faire revenir à feu vif pendant trois minutes en remuant pour ne pas laisser brûler l’ail et l’oignon.
  • Ajouter du vin blanc et le coulis de tomates (vous pouvez ajouter plus de vin blanc ou de coulis de tomates selon votre goût), poivrer très généreusement, ajouter une pincée de sucre (pour enlever l’acidité de la tomate).
  • À ébullition baisser le feu et laisser frémir pendant une heure à feu doux. Cette sauce peut être préparée à l’avance.
  • Au moment du service mettre les spaghettis à cuire. Réchauffer la sauce à l’araignée avec les morceaux d’araignée. Égoutter les spaghettis quand ils sont « al dente ».
  • Verser les spaghettis dans la sauce à l’araignée, laisser chauffer 3 minutes, ajouter le corail et le liquide récupéré dans la carapace. Mélanger. Laisser chauffer encore une minute.
  • Verser les spaghettis dans un plat. Poser les morceaux d’araignée dessus et servir.

Le vin conseillé : un vin blanc, Corse bien sûr, bien charpenté.